«

»

Ara 22

Belle maman, ma soumise … (16)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Belle maman, ma soumise … (16)Quelques semaines passent…Avec Émilie, Nous n’evoquons plus cette histoire avec sa mère. Sans doute besoin de part et d’autre de digérer cette émotion… Ce sentiment de tabou. Florence est une bonne soumise, elle ne m’écrit plus comme je lui ai demandé en attendant que tout se tasse. Elle n’ose pas appeler sa fille. Trop honteuse…-Émilie… cela fait longtemps que tu n’as pas eu de nouvelles de ta mère…-Écoute David, j’ai repensé a tout ça. C’est impossible. Je ne peux pas te partager avec maman. Je regrette pas ce qu’on à fait… mais c’est impensable de me dire que le matin tu te vides dans sa chatte et le soir dans la mienne. J’assumerai pas à table… et je peine à croire qu’elle aussi. Elle sait que je sais ?-Non, bien sûr que non… ! (mensonge bonjour…)-Alors, je veux que tu lui écrives, et lui dise que tout ça c’est fini.. Ma relation mère fille est en jeu !-OK… je lui écris dans la journée et t’envoi la conversation, ça te va ?-Parfait. Aufait ce week-end… on propose à Didier et Evelyne un rendez vous ?-Oh oui, pas bête… à la maison ?-Plus confortable ! Je m’occupe d’écrire à Didier !Je l’embrasse et file au bureau. Il est temps dépatouiller cette histoire. J’écris à Florence.-Bonjour belle maman.-Oh David ! Je ne pensais plus te lire… tout va bien à la maison ? Je me sens honteuse… je ne sais pas quoi faire vis-à-vis d’Emilie.-Elle ignore que tu sais, qu’elle sait… tu suis ?-Oui oui, je sais mais on fait quoi… on arrête tout et je fais semblant ?-Non, on en a parlé. Elle assume ses envies quand on a joué avec toi… quand elle m’a laissé te baiser… mais elle ne voit pas comment gérer le fait d’être partagé entre elle et toi. Alors officiellement on va tout arrêter. Je vais t’envoyer un SMS sur ton téléphone pour dire que c’était une erreur et qu’on oublie ce qu’il s’est passé. Tu réponds par l’affirmative et je lui montre le SMS pour la rassurer.-Mais nous… ?-Nous allons continuer.. Mais en cachette. A moins que tu ne veuilles plus ?-Je n’arrive pas à me priver de l’idée d’être ta pute. Cet interdit me rend folle.-Alors organise un déjeuner à Paris avec ta fille. Je vous laisse toutes les deux tranquille. Et on profite de ton passage dans le coin pour se voir après le déjeuner ?-OK David…Je vous passe le SMS d’excuses etc… le soir je le montre à Émilie. Elle n’est pas rancunière et valide puis on passe à autre chose.-Aufait, maman m’a écrit.. Elle veut qu’on déjeune ce week-end toutes les deux. Elle ne sait pas que je sais hein ?-Non Non… t’inquiète. -OK. J’ai écrit à Didier. Ils sont OK pour venir samedi après mon déjeuner pour l’après midi.-Top ! Un programme en tête ?-Non, j’ai juste précisé à Didier de bien faire en sorte que le trou du cul de madame soit impeccable…-Tu es la meilleure ! ?La semaine se passe… samedi matin. J’écris à Florence :-Ou déjeunez vous ? -Près de l’hôtel Drouot, pourquoi ? -Parfait. Gare toi au parking Vinci à côté.. -Mais je suis déjà en route… et pas epilée du tout ! -12h30. -Non, c’est l’heure du rdv avec Émilie et tu sais comme elle est ponctuelle ! -Non ? As-tu oublié que tu es mon vide couille ? -Pardon… j’ai un peu perdu l’habitude avec ce silence. Oui David. J’y serai. -Le réseau passe au 2e sous sol. Tu te gares et je descends. Émilie finit de se préparer, je bande déjà à l’idée de voir belle maman en cachette… je frotte un peu ma main sur mon jean, je bande dur.. En face de moi, Émilie en culotte… elle se lave les dents. Pas de protocole, je m’approche, écarte sa culotte d’un doigt, ouvre mon pantalon de l’autre. Émilie me fixe dans les yeux, le regard coquin quand je m’enfonce jusqu’au fond de sa chatte étroite. -Arrete David, je dois y aller… Je ne réponds pas, attr appe sa queue de cheval et la defonce brutalement sans prévenir. La gueule pleine de dentifrice dans le lavabo et gemit fort, débordée par ce que je lui let sans prévenir. -Arrete David ! Garde ton jus pour tout à l’heure ! -J’avais le cul de ta mère en échange d’un plan glauque, et je n’ai rien eu…. -David, me remplit pas… !! Elle ne peut pas bouger, contrainte par la force à subir mes coups de reins. -Fais toi pardonner rapidement alors. -Oui Hum oui… promis… arrête… Putain tu me defonces foort !! Je me retire juste avant de gicler, en lui donnant une grosse fessée. Elle tremble d’excitation. -Je me serai bien vidé dans ton cul…Je l’embrasse dans le cou et lui dit que je sors boire free spin un café avec Thomas, un ami.Il est 12 :30, Émilie m’écrit que sa mère a du retard… en parallèle, je reçois un SMS de Florence-Place 2401, 2e sous-sol.Je commence déjà à bander en descendant les marches. J’aperçois sa voiture, me glisse au niveau de la portière. Elle sort de la voiture et m’embrasse à pleine bouche.-Tu m’as tellement manqué David…-A genoux.-Oui…Je crevais d’envie de prendre le temps de la caresser mais il fallait lui rappeler son statut. Elle ouvre mon pantalon, renifle ma queue mi molle.-Hum… elle sent bon cette queue…-J’ai baisé ta fille juste avant de partir… goûte sa chatte…Florence prend ma queue à la main… la leche de tout son long comme une enfant qui leche une assiette…-Hum… j’adore ce que tu me fais faire David….-T’es qu’une pute dans un parking…-Oui… insulte moi… me dit elle en prenant ma queue en bouche pour la première fois depuis de longues semaines.-Tu es née pour vider des couilles en cachette… sale pute…Je prends sa tête entre les mains et lui impose ma queue en gorge… au bout de quelques minutes une voiture arrive.-Relève toi.Une fois debout, nous laissons passer la voiture, le conducteur ne nous a même pas regardé… florence à une goutte de mascara qui coule sur ses joues de chaque côté, les yeux rougis et un peu de morve transparente jusqu’à la lèvre supérieure.. Elle renifle et avale. Je la retourne poitrine sur la portière arrière. Je lève sa robe, baisse sa culotte à mi cuisse et découvre du bout de la queue sa chatte très poilue.-Dis donc c’est jachère… ?-Philippe aime quand je suis poilue…-Oui, mais moi je te veux lisse comme un abricot. Prochain rendez-vous, tu seras lisse.Je la laisse s’introduire ma queue.-Allez ondule du cul, empale toi sur ma queue…Comme il est bon de se faire baiser par sa belle mère dans un parking… le téléphone de Florence vibre sur le toit de la voiture. C’est Émilie.-Décroche..-Mais je dis quoi.-Tu viens de te garer tu arrives met le haut parleur. -Allo ?-Oui maman, tu t’en sors ? Je suis en terrasse je t’attends !Je tiens florence par les hanches, elle a son menton et ses mains posées sur le capot. Je la prend lentement profondément, elle se retient de gémir…-Je…. (se mordant les lèvres), je….-Allo ?!-Je viens de me…. Hum garer… j’arrive dans 10 min.( je lui glisse à l’oreille : 3 minutes)-3 minutes… pardon…-OK à toute.Elle raccroche et se fait surprendre par la v******e avec laquelle je la pilonne comme j’aime pilonner Émilie.. Elle ne parvient pas à retenir un cri qui raisonne dans tout le parking.-Oh David…. Putain-Je vais me vider dans ta chatte… je vais te remplir-Vas y donne moi tout. Remplis moi ! Vite…Je lâche tout… En deux allers retour profonds… elle remonte immédiatement sa culotte.-Comme j’aime quand tu es une bonne pute de parking pendant que ta fille t’attends… va rejoindre ta fille pleine de jus…Elle m’embrasse tendrement. Je suis fou de belle maman… elle ferme sa portière, se met à genoux pour laver ma queue.-J’aime ce que tu fais de moi David…Nous nous embrassons une dernière fois et nous séparons… le temps de remonter et marcher quelques centaines de mètres, Florence m’écrit :-J’ai une goutte de sperme séchée sur le mollet… et ma chatte qui s’est vidée en marchant. Culotte trempee. Je baigne dans ton jus.. Insoupçonnable devant ma fille…. J’aime tant être ta pute de belle mère.. Le déjeuner est terminé, je suis rentré et Émilie arrive.-Alors… Comment ça s’est passé avec ta mère ?-Bah écoute, bien… comme si de rien n’était. Même si j’avoue avoir regardé sa bouche et imaginée ta queue entre ses lèvres…-Ah ça t’excite encore ?-Évidemment… surtout quand je pense à elle entrain de te pomper comme une pute…-Pas de commentaire sur cette histoire ?-Non non rien. Je suis pas censé savoir.. Puis elle avait les yeux rouges, comme si elle avait pleuré.Oh mon amour… Si seulement tu savais qu’elle avait les yeux rouges parce que j’ai baisé la gorge de ta mère pendant que tu l’attendais en terrasse…-Quand arrivent Didier et Evelyne ?-Pour 16h. Je file à la douche, je me fais un lavement ?-Je crois que c’est mieux oui.Je mets quelques trucs au frais, sors le vin et prépare un peu le salon avec jouet et lubrifiant accessibles. Émilie sort de la salle de bain, bas noirs et… soutien gorge laissant les tétons à l’air libre. -Tu restes comme ça ?-Oui ! Ça te gêne ?-Oh bonus veren siteler non… au contraire ! L’interphone sonne, Émilie va ouvrir. A la porte, Didier, tout sourire, qui plonge son regard sur ses seins juvéniles… Émilie lui saute au cou en lui faisant un câlin fort-Entrez entrez !J’aperçois Evelyne, toujours aussi timide, gênée, réservée… elle m’excite déjà !-C’est une situation un peu étrange ! Réagit Didier-Pourquoi ?-Et bien… c’est la première fois qu’on voit un couple comme ça… surtout de votre âge !-Papi… je vais vite te détendre ne t’inquiète pas. Rigole Émilie…Émilie s’assoit sur Didier pendant que je sers un verre à tout le monde. Il commence déjà à caresser sa cuisse tendrement… sous le regard un peu étourdi de sa femme.-De quelle humeur êtes vous Evelyne ?-Je… ça va ! Qu’est ce que je dois répondre ?-Et bien, répondre… pas grand-chose… mais regardez ma copine… Vous avez du retard.-Oui, effectivement… qu’est ce que… ?-Oh bon dieu Evelyne, déshabilles toi, tu vas vexer nos hôtes !!!Je vois Evelyne se renfermer sur elle-même…-Didier… je peux ?-Vas y David… elle est à toi. Je l’ai bien briefé !Je me lève, invite Evelyne à en faire autant, je la guide jusqu’au milieu du salon, face à Didier et Émilie. Je deboutonne son chemisier, lui retire et jette à terre… j’ouvre sa jupe et l’invité à la retirer. Elle est rouge écarlate, je fais mine de ne pas le relever.Je tourne son cul vers le canapé, je vois Émilie qui a déjà passé sa main dans le pantalon ouvert de Didier.-Alors Didier, avez-vous respecté la demande d’Emilie… ?Je force Evelyne à se cambrer, je baisse sa culotte bleue dentelle, écarte fortement ses fesses et découvre son trou du cul, impeccable… lisse… parfaitement épilé.-Alors David, c’est ce que tu voulais ?-Elle est parfaite Didier…-Oui mais on a dit pas de sodomie hein ! Réagit Evelyne.-Oh Evelyne… que vous le vouliez ou non… rappelez moi votre statut dans l’utilitaire la dernière fois ?-Que j’étais qu’une vieille à remplir…-Exactement…Evelyne est vraiment une femme soumise… pas seulement au sens sexuel mais une femme qui accepte tout sans pouvoir dire non.. Je vais l’enculer…Émilie se met à genoux entre les jambes de Didier, fais glisser son pantalon, enleve chaussettes et t-shirt. Il a le ventre bien tendu.. Large d’épaules.-Assieds toi papi…Émilie écarte les genoux de Didier..-Je peux mon amour ?-Tout ce que tu veux chérie !Elle commence son spectacle de salope. Didier bande déjà dure mais elle plonge sa bouche entre les couilles et son anus. Elle le branle doucement.. Son visage semble disparaître entre ses cuisses, recouverte par ses grosses couilles.-Elles sentent bon tes couilles papi… elles ont l’air pleines…-Oui.. J’ai pas touché depuis qu’on vous a rencontre..Je me retourne vers Evelyne, interrogatif.-Pas sucer depuis un mois mamie ?-Non…-Qu’attendez vous ?-De… pardon.-A genoux.Quel bonheur de traiter comme une pute, une femme qui pourrait être ma grand-mère… elle s’exécute immédiatement. -Mains dans le dos.Je baisse mon pantalon et présente ma queue molle à ses lèvres.-Allez, faites votre travail.Elle ouvre sa bouche, je m’y glisse et commence mes allers retours. Sa bouche n’est qu’un trou. Ce n’est pas une grande suceuse mais une bouche offerte comme ça… c’est exceptionnel.-Tu es mieux qu’une soumise Evelyne… tu es une femme objet. Née pour être dirigée et traitée comme tel.Je place mes mains autour de sa tête et commence mes vas et viens. Je sens que je durcie de plus en plus dans sa bouche étroite. Je sens mon frein glisser sur la langue de cette grand-mère offerte… Émilie a la bouche pleine de la grosse queue de Didier, elle ne résiste plus.-Mon amour, je rêve de la sentir dans ma chatte… je peux ?-Je suis surpris qu’elle n’y soit pas déjà Émilie…Didier semble chercher une capote dans son pantalon. Émilie se lève, glisse sa culotte noire le long de ses bas. S’approche de moi, elle se glisse derrière moi et regarde Evelyne. -Tu l’aimes la queue de mon homme ? -Hum hum… dit elle d’un hochement de tête en la regardant dans les yeux. Elle est d’humeur humiliante… -Tu pensais avoir une retraite paisible à jardiner et garder tes petits enfants… te voilà pute offerte… dis le… -Je suis une vieille à remplir oui… -Il va t’enculer ? Elle dit non de la tête en baissant les yeux, ma queue dure sur sa joue. -Comment ça non ? -J’ai peur…-Si tu as peur, lève toi, deneme bonusu veren siteler rhabille toi et attends Didier dans la voiture. Tu es une pute offerte, suce mon homme, ou tu t’en vas.Evelyne est soumise, Émilie présente ma queue à ses lèvres.-Ouvre ta bouche et il t’enculera, laisse la fermer et c’est fini.Didier et moi regardons la scène, médusés… puis Evelyne finit par ouvrir la bouche.-Bravo Evelyne… dit Émilie. Elle lui met sa culotte noire mouillée sur les cheveux, elle tombe et recouvre une partie de son visage…-Femme objet, tu es mon porte culotte.Didier l’attend, capote en main, assis dans le canapé. Émilie prend la capote, la jette au pied d’evelyne, je souris. Elle ouvre le lubrifiant et l’étale d’un doigt sur le gros gland de Didier.Elle monte sur Didier, impose ses tétons à lecher, je réalise qu’elle ne peut par faire le tout de sa queue avec sa main… j’ai mis Evelyne en attente, bouche pleine sans bouger, je profite de cet instant..Vous enfin sa queue glisser doucement.. Elle se laisse descendre à froid, étroite… un gémissement roc, grave.. Elle prend un pied immense… les vas et viens sont lents… elle adore, Didier n’a rien à faire…-Haann… ta queue papi… ta grosse queue…. Elle me defonce doucement…. Hum j’en ai mal Putain… c’est bon…Elle gémit fort… remonte jusqu’au gland et sempalle plus profond… je vois les couilles de papi qui mouille… elle innonde et commence à fuir doucement…Didier est bouche bée, immobile en apnée.-DAVID ! viens viens…. ViteEvelyne reste à genoux dans son coin. Elle connaît son rôle-Prends moi le cul avec tes doigts, je vais jouir comme jamais…Elle se tartine le cul de gel, je glisse un doigt sans attendre, elle gémit, j’y vais fort, puis un 2e, puis 3.Elle s’encule en même temps qu’elle reçoit Didier. Son cul est ouvert… dilaté… sa queue et mes doigts sont aspirés dans ses trous. Didier ne tient plus, Émilie non plus, c’est sublime ils jouissent en même temps…-Putain… ouiiiii vide toi… remplis moi papi… je sens tes giclées….Émilie se retire, sa chatte se vide en partie sur Didier, elle retient le reste avec sa main, s’approche d’evelyne et étale sur son visage le sperme de son mari.elle ne bronche pas.-Tu es encore plus belle ainsi Evelyne… vide mon homme maintenant.Je suis assis à côté de Didier qui reste bouche bee devant ce spectacle. Je bande comme un âne alors que lui ramollit.. Émilie présente Evelyne à genoux, cul offert dans notre direction, mon dieu, qu’il est beau ce trou du cul de vieille encore vierge…-Je vais lui préparer le trou du cul mon amour..Elle saisit le gel et commence à masser son trou avant de glisser un doigt.-Ca va mamie ?-Oui….-Tu aimes ?-C’est nouveau…-Tu vas te faire enculer ?-Oui, je vais me faire enculer…Émilie me regarde, écarte ses fesses, le trou entre ouvert :-Ton vide couille est prêt…Je la laisse à genoux, je m’accroupie derrière, présente mon gland et il rentre doucement. Evelyne serre les poings, gémit… mais pas de douleur.-Voilà Evelyne, tu te fais enculer…Je fais des vas et viens jusqu’à sentir mes couilles claquer sur sa chatte.Chaque aller retour est un bonheur. Étroite et interdit, je l’encule comme un vulgaire bout de viande.-Émilie, dis moi ou jouir, je tiens plus…- remplis lui le cul…- Non ! Pas dedans s’il vous plaît… dit Evelyne..- ta gueule ! Ça ne parle pas une vide couille.- Mais… je ne veux..- Tiens sale pute ! Je me vide dans ton cul.. Dure… fortementÉmilie me regarde gicler, les yeux remplis d’étoiles. Je me branle à l’entrée pour me vider jusqu’au bout. A peine sortie, Émilie plonge sa bouche sur ma queue. Elle gémit en la prenant en bouche-Hum… hum… elle a du goût…Evelyne reste immobile. Accusant le coup de son humiliation. J’att**** mon pantalon… sors d’une poche un bouchon de liège et lui glisse dans le cul. -Voilà.. Bien remplie.. Maintenant tu gardes ce bouchon. Baigne dans mon jus. Qu’est ce qu’on dit ? -Vous êtes vraiment fous tous les deux.. Réagit Didier. Nous nous rhabillons.. Avalons un café ensemble en vitesse et partons en se disant à bientôt… Nous avons mis quelques jours à nous remettre de ce rendez vous … tellement intense ! Mais je crois qu’apres avoir satisfait emilie dans sa perversion, je veux retrouver belle maman. Lui faire passer un nouveau palier dans sa dégradation …-Allo Belle maman ? Emilie part en rendez vous en province la semaine prochaine… 3 jours. Debrouille toi … je te veux 3 jours à la maison.-3 JOURS ?! Whoua ! et bien … ai-je le choix ? -A ton avis … -Je vais trouver… Ca fait longtemps que je n’ai pas rendu visite à ma vieille tante ahahahAlors à la semaine prochaine, mais attention … ca va être encore plus trash que tu ne puisses l’imaginer …je t’embrasse

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

Şu HTML etiketlerini ve özelliklerini kullanabilirsiniz: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

kartal escort istanbul travestileri istanbul travestileri ankara travestileri adapazarı escort adapazarı escort canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis canlı bahis porno bursa escort görükle escort bursa escort burdur escort webmaster forum adapazarı travesti