«

»

Ara 24

Lulu

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

LuluJe suis une petite pute qui fait des pipes en voiture et j’aime ça. Je drague en mini-jupe le soir à la nuit tombante le long des boulevards et mes clients sont presque tous des hommes qui ont envie d’une gâterie pour les détendre après le travail avant de rentrer en famille. Je suis assez belle avec un corps mince d’une jeune femme encore fraîche. Je ne prends pas cher et j’ai beaucoup de clients mais je ne fais rien d’autre que des pipes et mes clients sont toujours contents.Autrement je vis avec un grand mec qui est mécanicien. Il est très costaud et je jouis super fort quand il me baise au moins trois fois par semaine. Il n’a pas de tabou et moi non plus donc on s’éclate bien ensemble, mais lui je ne le suce pas et j’aime quand il me prend le cul. Comme il sait que je lui suis vraiment accro il me laisse continuer mon petit commerce de rue d’ailleurs très lucratif et qui me permet de ne pas travailler et donc de rester au lit tous les matins. Car il faut bien que je me l’avoue je suis fainéante.Tous les soirs je me prépare pour être avenante avec un maquillage bien fait des vêtements qui montrent mes cuisses et laissent deviner mes seins et mes fesses. Du rouge à lèvres « illegal bahis tout temps » pour souligner mes lèvres pulpeuses. J’ai la change d’avoir une grande bouche avec des lèvres épaisses qui semble avoir été conçue pour sucer des bites. Mes clients me disent parfois que c’est surtout ça qui les incite à consommer avec moi.En fait sucer des bites ne me procure pas de plaisir physique réel mais une satisfaction cérébrale certaine. J’ai toujours aimé ça et je le fais très facilement sans réticence. Dès l’adolescence j’ai commencé dans les toilettes avec des plus grands sans réelle raison, juste pour l’expérience et la sensation qui me fut agréable naturellement. Sentir ce membre chaud, doux et puissant sur ma langue et avoir le pouvoir de le faire grossir et juter m’ont très vite séduite d’autant que j’aime aussi le goût du sperme. J’ai continué parce que ça me donnait un réel pouvoir sur mon environnement. J’ai aussi compris que tous les hommes aiment ça et sont prêt à donner pour profiter de la bouche d’une jeune salope sans morale et souple de caractère. Pendant mes études déjà je ne travaillais pas et mes résultats étaient catastrophiques je fus convoquée par le directeur, illegal bahis siteleri un homme mûr, qui menaça de me renvoyer. On a trouvé un arrangement dont je ne peux parler ici mais qui me conduisit à un entretien dans son bureau une fois par mois pour suivi de ma situation qui s’est doucement éloignée du renvoi pendant que je perfectionnais en travaux pratiques sur les relations humaines. Quand j’ai cherché du travail j’ai trouvé rapidement, et plus vite que mes copines, car dès l’entretien d’embauche je laissai entrevoir que j’avais des talents oraux. Mon premier employeur qui tenait un commerce de chaussures l’a vérifié avant de me signer mon contrat. Je l’ai fait jouir dans ma bouche en quelques minutes alors qu’il était encore assis à son bureau et moi à quatre pattes sous celui-ci. Lui je l’ai sucé une fois par semaine pour qu’il arrondisse mon compte d’heures supplémentaires.Il m’est arrivé aussi d’oublier de payer mon loyer car j’avais beaucoup dépensé en sorties diverses. Mon propriétaire habitait le même immeuble quelques étages au-dessus. Je le croisais régulièrement avec sa femme, beau couple bourgeois dans la cinquantaine. Il est venu sonner un soir pour canlı bahis siteleri s’étonner de mon retard de paiement. Je lui ai offert un apéro pour avoir le temps de lui expliquer. Il a vite compris à qui il avait à faire et s’en est accommodé. Pour cette fois-là j’ai payé en nature et ce fut un bon souvenir car le gaillard était très endurant et avait une bite hors normes qu’on n’aurait jamais soupçonnée en le croisant dans l’escalier. A force de déconner j’ai fini par perdre mon emploi et mon appart et c’est là que j’ai commencé à racoler sur les boulevards proches de mon nouveau logis dans une cité de banlieue. Bien sûr dans l’immeuble tout le monde sait que je fais la pute le soir. Mais les gens sont tolérants et mon copain est là s’il y a problème. En bas de l’immeuble il y a un groupe de jeunes qui trafiquent la drogue. Ils ont monté un vrai business. De temps en temps je leur prends de l’herbe pour planer un peu. Un jour leur chef un rebeu respecté m’a pris par le bras pour m’emmener dans les caves. J’ai eu un peu peur. Mais il m’a dit « Pourquoi tu payes toi. T’es de la famille ». Puis il a sorti sa bite et m’a dit « Allez suce mon zob, chérie ». J’ai aimé son goût de voyou mais je n’en ai pas parlé à mon compagnon il aurait été capable de s’embrouiller avec ça.Maintenant j’ai l’expérience de milliers de bites de toutes formes, tailles, odeurs et je ne m’en lasse pas. C’est chaque fois une petite aventure qui m’émeut.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

Şu HTML etiketlerini ve özelliklerini kullanabilirsiniz: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

kartal escort istanbul travestileri istanbul travestileri ankara travestileri adapazarı escort adapazarı escort canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis canlı bahis porno bursa escort görükle escort bursa escort burdur escort webmaster forum adapazarı travesti