«

»

Ara 22

Soumise au directeur de mon mari Partie 4

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Soumise au directeur de mon mari Partie 4Soumise au directeur de mon mari Partie 4Vers vingt-trois heures, je reçoit un coups de téléphone de Brandon.«prépare toi, la cité c’est pour ce soir !»«quoi, mais non c’est trop tôt !» «ta gueule et met une robe sans rien dessous, ne met pas une trop belle, tu vas revenir pleine de spermes» Même pas dix minutes plus tard, il est devant la maison, j’ai suivit ses instructions, une robe et rien dessous, je veux monter à l’arrière, mais il me fait attendre, il sort et me malaxe les seins, puis remonte ma robe sur ma taille et me tripote ma chatte, puis il glisse sa main dans mon décolleté et sort mes seins, il me regarde dans les yeux et m’embrasse, heureusement il est tard, personnes ne me voit ainsi.« reste comme ça et monte devant »J’obéis est une fois en route il m’enfonce ses doigts dans ma chatte, il me masturbe, il me demande de faire pareil, je défait son pantalon et sort sa queue et je le branle, il passe sa main derrière ma tête et me fait descendre sur sa queue, je le suce sur le temps qu’il conduit, quand on arrive, il me fait descendre, il me prend par les cheveux et me couche sur le capot, avec son pied, il écarte mes jambes et m’enfonce sa queue dans ma chatte, je suis dehors à la vue de tous et je me fais violer par mon beau-fils devant l’immeuble de la cité, il tire fort sur mes cheveux et jouit en moi, son sperme coule dans ma chatte et le long de mes cuisses, il remet son pantalon et toujours en me tenant par les cheveux il me fait passer par le couloir, j’ai toujours ma robe retroussé sur mon ventre et mes seins déballé, je suis à poil et il me fait passer devant tout le monde, une file interminable de mecs, ils sont en file indienne, bien aligné, en passant lentement à coté d’eux, ils me caressent les seins, me tripote le cul, il me claque les fesses et enfonce leurs doigts dans ma chatte, dans la cave, il y a Daniel et trois hommes, deux arabes et un black, dès mon entrée, je suis mise à genoux et je dois les sucer tout les cinq, une fois tous en érection, ils me relève le cul pour me baiser, il passe tous au moins deux fois dans ma chatte, ils se sont agrippés à mes hanches et leurs queues me défonçaient littéralement la chatte, je ne reconnais plus mon beau-fils, il est aussi violent que les autres, même si je dois reconnaître que c’est très plaisant de se faire baiser de la sorte, je comptais sur un peu plus de tendresse de sa part, mais cela allait encore s’empirer, ils ont eu l’idée de me baiser tous ensemble, dans ma chatte, mon cul, ma bouche et mes mains, je n’en peux plus, ils sont violent et très brutaux, j’ai mal et je ne prend plus de plaisir, surtout quand ils s’y mettent à trois, un troisième larron est venu rejoindre mes deux baiseurs et passe en double dans ma chatte puis dans mon cul, puis ils changent encore celui qui faisait le deuxième dans mon cul vient jouir dans ma bouche, un autre prend sa place dans ma chatte, sa queue est bien plus grosse, ce doit être Brandon, ils fait le troisième, il fait quelque aller-retour dans ma chatte puis c’est dans mon cul qu’il s’active, mes deux trous sont en feu, ils changent tous de place, le petit répit me soulage un peu et un deuxième vient jouir dans mon cul son sperme chaud coule dans mon intestin, puis c’est celui qui est dans ma chatte qui éjacule, il me remplit le vagin de son foutre, il m’en reste deux, dont Brandon, je pense qu’il veux être le dernier, il laisse Daniel me baiser en levrette, il me bourre comme une chienne, il éjacule en moi puis ressort pour se terminer dans mon dos, Brandon me retourne, il me lève une jambe et vient enfoncer sa grosse queue dans mon vagin, il me baise en m’insultant. «grosse pute, t’es la pire des salope, on va te tringler comme ça tout les semaines ou c’est ta fille qui y passe, qu’est-ce que vous penser les gars si on les faisait venir toute les deux, on les baiserais en gangbang, on les obligerait à s’embrasser et bouffer notre sperme, et tout les hommes de la cité éjaculeraient dans leurs bouches de salopes !» «NON, pas ca !» «t’as gueule poufiasse et suce ma queue» Il vient se vider les couilles dans ma bouche, les autres mettent un petit chevalet, il me couche dessus, des sangles m’immobilise dessus, mes poignets sont sanglé dans le bas, mes cheville aussi, on me met un anneau dans la bouche retenu par un collier en cuir qui s’attache dans ma nuque, plus moyen de refermer ma bouche, des hommes dans l’entrée me regardent avec envie, il se branle et leurs queues sont déjà bien dur, ils commencent à faire rentrer les hommes, ils s’approchent de moi pour éjaculer, ils viennent se branler près de mon visage, quand leurs spermes gicles, il reste pour m’en mettre plein la gueule ou s’enfonce dans ma bouche pour éjaculer, ça défile et Daniel fait un trait sur le tableau, chaque fois qu’un homme jouit sur moi, certain traîne pour jouir, brandon ne trouve rien de mieux que de leurs dire qu’ils peuvent venir dans ma chatte pour se faire venir, un black avec un sexe long comme mon bras vient me baiser, sur le temps que les autres continue de remplir ma bouche de sperme, je nombre de lignes sur le tableau est impressionnante, il a commencé une quatrième ranger, celui qui me baisait vient de jouir dans ma chatte, un autre prend sa place, Brandon dit t’en a oublier un, il faut compter s’eux qui jouisse dans sa chatte aussi, ca ne va pas assez vite, ils en font rentrer plusieurs en même temps, ils éjaculent sur mon dos ou dans mes cheveux, Daniel dit qu’il n’a plus de place sur le tableau, Brandon lui dit de faire une barre dans l’autre sens tous les cinq fois et sa comptera double, donc chaque fois que cinq hommes se sont vidés sur moi ou dans ma bouche, il barre une série de cinq dans l’autre sens, cela fait des heures que je reçoit du sperme, ils ne cherchent même plus à me le mettre dans la bouche, ils jouissent tous sur mon visage et dans mes cheveux, mes cinq baiseurs reviennent aussi dans le lot pour éjaculer sur moi, sauf Brandon, lui c’est dans mon cul qu’il veut éjaculer, Daniel aussi, il confie la craie à son voisin pour venir jouir sur moi, je commence à voir plus clair, et les hommes autour de moi s’amenuise, il reste Brandon, il vient de me pénétrer le cul sauvagement, agrippé à mes cheveux, il tire fort, sa queue est rentré entièrement dans mon cul, il me défonce dans les règles, les insultes on cesser, seul reste le claquement de ses cuisses sur mes fesses, il grogne et râle, sa queue resta au fond de mon cul, il éjacule, son coule dans mon cul, les sangles autour de mes poignets et mes chevilles sont détachées, Brandon et Daniel me prennent sous les bras pour me redresser, ils réajustent ma robe qui était roulée à ma taille, a même la peau, ils l’ont remis sur moi, ça colle sur le spermes, pour le retour, c’est dans le coffre de la voiture de Brandon que je fais le trajet, heureusement, il est tard et personnes ne me voit traiter comme un vulgaire a****l et humilier ainsi, il me dépose devant la maison, je n’ai plus mes clefs, ils ont du les garder pour venir me baiser chez moi, je suis obligé de sonner et c’est Jenny qui vient m’ouvrir. «maman, mais que t’est il arrivé ?»«ma chérie c’était horrible, ton petit ami est un salaud, il m’a offerte en gangbang à tout ses amis et tout les hommes de la cité sont venu éjaculer sur moi !» «pourquoi t’as fais ça ?» « il menaçait de t’y emmener si je ne le faisait pas» «j’aurais jamais accepter !» «et pour Daniel non plus t’as pas accepté ?» «comment tu sais ça ?» «ils s’en sont ventés, canlı bahis tu penses bien !»«maman, je suis désolé, je vais lui parler, il ne doit plus te faire ça !» «ma chérie tu dois quitter cet homme, il va faire de toi une pute à black»«d’accord mais alors je veux une contre partie» «quoi ? quel contre partie ?» «je vais être seule, et je sais que tu trompe papa, brandon m’a parler qu’il t’avait vu sortir d’un sex-shop habiller comme une pute, il a même fait une photo, je veux faire partie de ta vie et partager tes amants !» «non ma chérie, c’est des vieux pervers, il vont te baiser comme une chienne !»«oui mais tu seras la, je pourrait jouir avec toi, comme l’autre nuit avec Brandon, j’ai trop aimé baiser avec toi !» «Jenny comment peux tu dire ça, tu n’as pas plus de fierté, que de donner ton cul comme ta salope de mère !» «tu sais maman, moi aussi j’aime baiser, être utilisé pour se faire jouir, et recevoir du sperme, tu m’as fais goûter celui de Brandon et depuis je ne peux plus m’en passer, quand un homme jouit dans ma bouche, je suis tellement excitée que j’ai un orgasme, je vais te l’avouer, j’ai sucer des inconnus pour du fric, et j’avale leurs spermes !» «t’as fais quoi ?» «dans le parking de la gare, j’ai sucer des queues pour cinquante euros, et j’avalais leurs spermes !» «t’as pas fais ça quand même ?» «si et plusieurs fois, je suis connue et j’ai mes habituer !» «petit pute, t’es pire que moi !»«maman, les chiens ne font pas des chats, si tu vends ton cul pour sauver la place de papa je présume, ta file peut bien sucer des queues pour son plaisir !» «il ne doit jamais savoir !» «je suis d’accord, surtout qu’on sera deux maintenant !» «une condition ! tu continue tes études et tu ne m’accompagne que quand c’est possible !» Jenny me saute au cou, elle m’embrasse sur la bouche, elle m’aide pour monter dans ma chambre pour me déshabiller et je vais aller prendre une douche, mais Jenny me retient par mon poignet. «non maman, tu es couverte de spermes, ma petite langue va tout lécher tout ce bon foutre avant que tu ne prennes une douche» «Jenny, c’est du spermes d’hommes que l’on ne connait même pas !» «il n’en est pas moins bon !» Elle me fait tomber sur le lit, je n’ai plus la force de lutter et elle se jette sur moi, la tête entre mes jambes et lèche ma chatte poisseuse de spermes épais et visqueux, elle commence autour de ma chatte, mon ventre et mon pubis, puis écarte mes grandes lèvres pour lécher tout les recoins de ma fente, en oubliant pas mon clito, qu’elle lèche un peu trop, je pense qu’elle veut me faire jouir, elle remonte sur mes seins et mon visage, je me laisse faire, docile et obéissante à cette langue qui me fait tant de bien, ses lèvres se pose sur mon corps et embrasse ma peau, une chaleur envahit mon ventre, cette chaleur monte encore plus quand ses lèvres s’attarde sur mes seins, et mes tétons, quand elles descendent sur mon ventre et jusque sur ma chatte, ses petits bisous claque sur mon clito, et mon vagin coule comme une fontaine, elle se délecte de ma cyprine comme si c’était du sperme, je l’entend gémir en me léchant la chatte, je pivote un peu et passe sous elle, j’écarte sa petite culotte et sa chatte ruisselle de cyprine, je pose mes lèvres sur sa vulve et je me régale de son jus, on est resté toute la nuit comme ça, la bouche colle sur la chatte de l’autre, au petit matin, c’est Charles qui nous réveille on dort dans les bras l’une de l’autre. «vous aviez froid ?» «ta fille veille sur moi, en ton absence»«c’est a qui la voiture sur le devant ?»«c’est la mienne !» «la tienne, comment est ce possible ?» «ça à changer au boulot, je suis secrétaire de direction, voiture, téléphone, ordi, bureau personnel et un salaire comme le tien !» «putain chérie ! Félicitation !!!» «tu fais quoi au boulot ?»« j’accompagne Gustave partout et je l’aide pour convaincre les managers et les propriétaires de salles de spectacles pour lui vendre les meilleurs dates»«tu peux pas savoir comme je suis fière de toi»Jenny se lève pour embrasser son père et aller prendre une douche, elle passe à coté de son père complètement à poils, il la regarde passe, la bouche grande ouverte.«ca va aller, gros pervers !»«vous êtes à poil dans le même lit ?»«on est deux femmes et c’est ma fille !»« tu vas au boulot ?»«oui et toi ?»«pas maintenant, je vais dormir un peu»Je me prépare et cède ma place dans le lit à Charles, je me mets en route pour le bureau, Charles s’endors, mais Jenny revient le voir.«papa, j’ai quelque chose à te demander»«oui ma chérie dit moi»«c’est un peu gênant, et très particulier»«dit moi, tu sais que tu peux tout me dire»«tu peux m’apprendre à sucer»«quoi, sucer quoi ?»«papa, fait pas l’idiot, tu sais très bien de quoi je parle»«mais voyons je suis ton père, je ne peux pas faire ça»«je ne peux pas demander ça à maman, et j’ai bien vu comme tu regardais mon cul toute à l’heure»«je ne sais pas de quoi tu parles, c’est bizarre comme situation»«laisse toi faire»Jenny s’agenouille entre les jambes de son père, elle baisse son pyjama, sa queue est déjà bien raide.«tu vois, tu bande, ça te fais de l’effet»Elle se penche et embouche son gland, Charles n’en croit pas ses yeux, sa fille lui fait une fellation, elle s’y prend bien, il bande fort, elle soulève sa queue et lèche ses couilles et reprend la fellation, il gémit et grogne, il tape sur son épaule pour la prévenir, mais elle continue de sucer quand il éjacule et avaler son sperme qui gicle dans sa bouche.«tu n’as pas l’air d’avoir besoin d’aide pour sucer»«oui je voulais goûter ton sperme»«mais tu es folles»«peut-être mais on recommencera, c’était trop bon»«hors de question !»«ce soir tu descends à minuit pour ta pipe ou je dis tout à maman !»«petite salope, tu ne perds rien pour attendre »«oui ce soir, et si tu veux tu pourras me baiser !»Charles n’en croit pas ses oreilles, ça fille le fait chanter et lui propose de la baiser, quand à moi ma journée est identique au autres, je me fais baiser le matin par Gustave dans son bureau, j’ai d’abord passé une demi-heure sous son bureau à le sucer, sur le temps qu’il signait tout ses documents, puis il m’a fait asseoir devant lui sur son bureau et assis sur sa chaise, il la faisait rouler pour enfoncer sa queue dans ma chatte, ses mains sur mes cuisses pour me baiser, il doit prendre quelque chose car il est de plus en plus endurant et quand il jouit, il remplit ma chatte de sperme, il me fait chaque fois jouir quand il éjacule en moi, son sperme chaud dans mon ventre, ses cris de plaisir quand il éjacule, me donne des frissons dans mon ventre et j’ai à chaque fois un orgasme, le midi Jean m’emmène dans un hôtel pour me baiser, soit disant pour me montrer la chambre, j’aurais la même à chaque fois, il y a des caméras pour filmer les clients récalcitrants et les faire chanter, et en plus ils auront un bon porno à mater ! Mais pour tout ça il faut payer, et c’est encore moi qui m’y colle, il c’est arranger avec le gérant de l’hôtel pour avoir un chambre réservé pour la société, me présenter pour qu’on me donne la clef sans rien me demander.Il rentre dans la chambre trois cents dix-sept, Jean est sur moi, sa queue coulisse dans ma chatte, l’homme s’approche de nous, les cheveux noir, le regard sombre, un accent étranger que je ne reconnais pas bien, Jean l’appel Marik, il est turque, sans rien demander, il me met sa queue dans ma bouche, Jean c’est retiré, il attend que Marik me baise dans le fauteuil, je suis couché sur le dos, ma tête dans un coussin et il s’assied sur ma poitrine, bahis siteleri son sexe juste devant ma bouche, j’ouvre la bouche en bonne salope soumise et il me donne des coups de bassin et me baise la bouche, il tient mes mains dans les sienne, je ne sais rien faire pour freiner ses pénétrations dans ma bouche, son gland bute dans le fond de ma gorge, ses couilles frappe mon menton, je n’arrive presque plus à respirer, ma bouche est pleine de salive qui coule sur mon menton et mes seins, il se retire, j’halète le temps de reprendre ma respirations, il descend un peu, et s’assoit sur mon ventre, sa queue pleine de salive entre mes seins, avec ses deux mains il les rapproche sur sa queue et la fait coulisser entre mes nichons, son gland dépasse de mes seins.«prend la dans ta bouche !»Je me penche un peu plus pour mettre ma bouche au-dessus de mes seins et son gland pénètre ma bouche à chaque fois qu’il dépasse de mes seins, quand il a bien pris du plaisir à m’humilier de la sorte, il me fait mettre à quatre pattes pour me baiser en levrette, ses mains sur mes fesses pour se faire aller en moi.«tu seras à moi tout les mercredis à midi, je te baiserais comme une pute»Jean ne dit rien, l’arrangement qu’il à avec Marik lui lie les mains et doit accepter tout ses désirs, Marik est toujours en moi, ses mouvements sont désordonnés, il va jouir, il éjacule et son sperme coule dans ma chatte, il se relève et me claque le cul.«je t’ai bien fait jouir, petite pute»Je ne répond pas, mais je n’ai rien ressenti, si ce n’est son sperme dans mon vagin, il sort de la chambre en me disant à mercredi prochain, Jean revient sur moi, son regard me fait comprendre qu’il est désolé, il m’embrasse tendrement, il me caresse pour essayer de faire disparaître les traces de Marik, j’écarte mes jambes et il glisse entre, il sourit et met sa queue dans ma chatte, sa grosse queue me ramone bien, je commence à prendre enfin du plaisir, il le voit et ses mouvements dans mon ventre amplifie mon plaisir, il sait très bien ce que j’aime, il connait mon corps par cœurs, toute ses zone sensible et mes endroit préféré, la façon qu’il a de rentrer en moi en frottant son pubis sur mon clito, ses doigts qui roule mes tétons en caressant mes seins, ses baiser dans mon cou, et son souffle derrière mon oreilles me fais des frissons qui traverse mon corps, une chaleur qui remonte jusque dans mon ventre et m’arrache des cris de jouissance, il coulisse dans mon vagin et je jouis pendant qu’il continue de me baiser, il sait faire durer mon plaisir, je dis qu’il me baise, mais ce n’est pas exactement ça, il me fait l’amour, il y met tout son cœur, je pense qu’il est amoureux de moi, il m’embrasse et quand il jouit enfin en moi, il me murmure des mots d’amour dans mon oreille, son sperme chaud en moi me rend folle de plaisir, il roule sur le coté et je prends sa queue en bouche pour le sucer, sa main sur ma tête il accompagne mes mouvements de tête sur sa queue, je le suce un bon moment, il rebande à nouveau, je continue ma fellation, je veux son sperme dans ma bouche, il me laisse la surprise et ne me prévient pas avant de jouir, il est tellement excité qu’il ne se retient pas et sa queue gicle dans ma bouche, j’arrête mes mouvements et je me concentre sur les giclées de spermes qui sortent de son méat, ma langue passe et repasse sans relâche sur son gland, je me régale de son jus, il se fait tard, il doit retourner au bureau, les ouvriers on terminé mon bureau, les petits travaux pour la porte qui mène au douches juste à coté, j’ai deux douches et un wc, un évier, tout est parfait, même une garde robe pour ranger mes tenues sexy, dans mon bureau, un divan qui peut faire lit, je me met au boulots, je lit mes mail et planifie mes rendez-vous de la semaine, heureusement il n’y en à qu’un, le planning de mes déplacements avec Gustave, une petite heure pour mettre tout dans mon agenda, et tout va en même temps sur mon téléphone, je peux consulter mon agenda dessus, je commence à surfer sur le net pour des achats coquins et satisfaire mes deux baiseurs, Jean m’a mit des liens pour les commandes, c’est la que je vois les commandes qu’ils font, les pilules miracles, je comprends mieux leurs performances avec moi, je m’en réjouis car ça veut dire qu’ils ne veulent pas me décevoir et me donner du plaisir et en fin de journée, ils viennent tout les deux dans mon bureau pour me baisent, et l’étrenné, Gustave à apporter du champagne, juste une coupe pour moi, au le boiront sur mon corps, je retire mes vêtements, je garde juste mon porte-jarretelles et mes bas, il vide la bouteille sur mon corps et lèche le divin nectar en suçant mes seins et ma chatte, le liquide froid et leurs bouches chaudes sur mon corps m’excite au plus haut point, il retire leur vêtements aussi et nous voilà tout les trois nus dans mon bureau, je suis à genoux et il termine la bouteille sur leurs queues, je suce leurs sexes avec le champagne qui coule dans ma bouche, ils bandes bien tout les deux, très vite je passe à la casserole, ils me baisent à tour de rôle dans ma chatte et dans mon cul, je jouis comme une salope, Jean me prend sur lui, et sa grosse queue coulisse dans mon vagin, Gustave se place derrière et je sais très bien ce qu’il va faire, quand son gland pousse les portes de mon cul, mon anus se dilate sous l’effet de la pénétration, mes deux baiseurs s’activent en moi, je hurle et je crie car ils me font jouir comme une chienne, je suis dans mon orgasme et je n’ai pas vu la porte de mon bureau s’ouvrir, Jean et Gustave n’ont plus, on est là à baiser comme des bêtes et nous n’avons pas vu Charles dans l’entrée, il regarde son directeur enculer sa femme et Jean qui défonce le vagin de son amour avec sa grosse queue et sa femme qui s’active sur les queues de ses baiseurs, un petit courant d’air leur fait tourner la tête.«Charles, très chère venez nous rejoindre, votre femme est un régal !»Je tourne la tête à mon tour, je le vois me regarder, il a les larmes au yeux, il regarde maintenant Gustave, il grogne et jouit dans mon cul, il sort sa queue et se termine sur mon dos et dans mes cheveux, Jean ne s’arrête pas et ses mains tiennent mon cul et le fait montre et descendre sur sa queue, son sperme gicle dans mon ventre, je ferme les yeux et je jouis devant mon mari, avec la queue d’un autre dans mon vagin, quand j’ouvre les yeux, Charles est toujours debout dans l’entrée avec une bosse dans son pantalon, Gustave c’est rhabillé et sort en tapant sur l’épaule de Charles. «ne lui en veut pas trop, elle a fait ça pour sauver ta place»Jean va dans ma salle de bain et me laisse seule avec mon mari, je m’avance vers lui, et je me blottit dans ses bras, il ne me repousse pas, ses bras me serre et je me détend, je ne sais pas ce qu’il va faire, me frapper, me quitter, je profite de ses quelque second ou il reste prostré sans bouger, de mes lèvres s’échappent trois petits mots.«je t’aime»Il baisse la tête vers moi, sa bouche embrasse la mienne, on reste collé bouche contre bouche, Jean passe à coté de nous pour sortir de mon bureau, il referme la porte derrière lui, Charles s’écarte de moi, c’est la que je vais prendre.«te voir comme ça, te faire baiser comme une chienne, j’ai été jaloux un moment, déçu d’avoir été trompé par l’être que je chéri le plus au monde après ma fille, puis une sensation bizarre m’a pris dans les tripes, mon sexe c’est mit à durcir et j’ai une envie folle de te baiser comme eux l’ont fait »«tu ne vas pas me quitter ?»« non ma chérie, je sais pourquoi tu as fais bahis şirketleri ça, je t’en suis reconnaissant, je sais que cela n’a pas du être facile pour toi, mais le soir ou je t’ai fait l’amour avec le fouet, j’ai su que tu m’avait trompé, ta façon de faire l’amour était totalement différente, j’ai aimé cette autre femme et je ne peux te demander d’arrêter car je la perdrais, et je veux continuer à baiser cette salope qui est en toi»«mon chéri, je te promet de faire tout ce que tu voudras»«commence par me sucer !»«ici ?»«oui, je veux te baiser sur ton bureau, que ma queue te défonce la chatte et jouir sur toi !»Je tire sur sa ceinture et le fait avancer vers mon bureau, je pousse avec ma main pour l’asseoir sur le rebord, je m’agenouille devant lui et je défais son pantalon, je le descends sur ses genoux, son slip aussi, sa queue rebondit devant mon visage, mes lèvres avide de sucer sa queue se referme dessus, et je l’engloutit entièrement, je lui fais des gorges profondes, son gland dans mon œsophage, je suce sa queue et je lèche ses couilles, je lui fais ma meilleur fellation, j’y vais à fond sans me ménager, il bande fort, ses couilles sont gonflées, mais je ne veux pas qu’il jouisse trop vite, je fais le tour du bureau et je me met à quatre pattes sur ma chaise, ma main caresse ma chatte, mes doigts s’enfonce dedans, je pousse mes doigts les uns après les autres dans ma chatte, je les fais tourner et ils rentre de plus en plus dans ma chatte bien étiré, je mouille beaucoup, le faite que mon mari ne me quitte pas et qu’il veut me baiser, m’excite et j’ai envie de le satisfaire, j’ai ma main enfoncé dans mon vagin, Charles se retourne vers moi, il vient se placer derrière moi, il retire ma main pour mettre sa queue à la place, il est agrippé à mes fesses et s’enfonce en moi, sa queue coulisse dans ma chatte, il fait reculer la chaise à chaque foi qu’il s’enfonce en moi, j’avais si peur qu’il me quitte et maintenant il est en moi, il se retire de ma chatte pour aller dans mon cul, il me baise le cul comme une chienne, je jouis tellement, je suis excité, je crie, je n’arrive plus à me contrôler, il ressort encore une fois et prend sa queue et l’enfonce dans ma chatte, il ressort directement et l’enfonce dans mon cul, il recommence plusieurs fois dans ma chatte puis dans mon cul, il n’arrête pas de changer de trous, je hurle car chaque pénétration déclenche mon orgasme, j’ai l’impression que je suis baiser par deux hommes, il va bientôt jouir, je l’entend grogner, au dernier moment il fait tourner la chaise, il met sa queue dans ma bouche et éjacule, je reçoit tout son sperme dans la bouche, j’avale à grosse gorgée son foutre, puis il me prend dans ses bras et m’embrasse. «c’est trop bon de te baiser comme ça, ma chérie, j’accepte de te partager si tu reste aussi salope»«mon amour, je ferais tout ce que tu veux !»Nous rentrons à la maison, Jenny nous attend, je lui dis que son père est au courant de ce que j’ai fais pour lui, elle me prend dans ses bras. «il va partir ?»«non pourquoi ?»«il n’est pas fâcher que tu le trompes ?»«non il veux que je reste une salope, il adore la femme que je suis devenue»«on va pouvoir baiser tous ensemble alors »«quoi non, il est hors de question que tu baise ton père !»«et si on lui laissait prendre la décision»«si tu veux, mais je connais ton père, je suis sur qu’il dira non !»«papa ?»«oui ma petite chérie»«tu veux bien que je vienne avec vous dans votre lit, pour tu sais quoi»Charles est tiraillé, la décence voudrait qu’il refuse de laisser sa fille venir, mais il n’oublie pas la menace qu’elle lui a fait ce matin, il voit dans le regard de sa fille qu’elle est prête à tout dire à sa mère si il refuse et comme Sarah lui a dit qu’elle ferait tout ce qu’il veut, il accepte que sa fille dorme avec eux, Sarah n’en croit pas ses oreilles, comment Charles pouvait accepter de faire ça, elle allait très vite comprendre, car Jenny c’est mise à genoux devant son père et défait son pantalon et sort sa queue, elle est molle et goûte le sperme, mais la gamine ne s’offusque pas, elle la prend dans sa bouche et pompe la queue de son père, sous les yeux ébahis de sa mère.«maman, viens me rejoindre !»Abasourdie par l’invitation, le regard de Charles qui l’invite également à rejoindre sa fille sur sa queue, elle avance vers lui, et s’agenouille à coté de sa fille, leurs bouche l’une contre l’autre, elles sucent la queue de Charles, son gland pénètre la bouche de sa fille et Sarah suce ses couilles, puis c’est dans la bouche de sa femme qu’il s’enfonce et sa fille lui pompe une couille, il gémit sa queue à atteint des proportions raisonnables pour les baiser, elle se mettent à quatre pattes l’une au-dessus de l’autre, il a les quatre trous alignés et il ne va pas s’en priver, il s’enfonce dans la chatte de sa femme, ses couilles pendent et balance sur le clito de Sarah et les fesses de sa fille, puis c’est dans la chatte de sa fille qu’il pénètre, ça coulisse bien, elle est aussi trempée que sa mère, il change encore et enfonce sa queue dans le cul de sa femme, quelques minutes puis c’est dans le cul de sa fille, toute les deux à trois minutes, il change de trous, puis il les faire mettre l’une face à l’autre, seins contre seins, bouche contre bouche, elles s’embrassent langoureusement sur le temps qu’il visite leur chattes et leurs culs, après plusieurs passage dans chaque trous, il commence à faiblir, et ses couilles sont pleines, il faut qu’il se vide et vient mettre sa queue entre les deux bouches, son gland glisse entre les quatre lèvres, c’est Jenny qui est dessous et quand il éjacule, c’est dans sa bouche que le sperme coule, Sarah passe sa langue sur le gland et dans la bouche de sa fille pour avoir sa part de foutre, dans leurs jouissance ils n’ont pas vu qu’ils avaient des spectateurs, c’est quand ils applaudissent que nos trois baiseurs remarque que Brandon et Daniel sont la avec leurs trois potes de l’autre soir, Kader, Jerim et Bounia, Kader et Jerim maîtrise Charles et lui attache les mains dans son dos, les chevilles aussi sont lier ensemble, il est ficelé tel un saucisson au sol, Brandon et Daniel on retiré leurs ceinture et lie les deux femmes dans la position qu’elles occupaient, ils les portent sur la table, elles se débattent et crie, les cinq lascars retire leurs vêtements, ils sont rentrés avec les clefs de Sarah, celle qu’ils lui avaient dérobé le soir du gangbang, ils compte bien recommencer ce soir, leurs queues disparaissent dans les trous des deux femmes, au grand damne de Charles qui pleure en regardant ses deux femmes se faire violer devant ses yeux, impuissant face à ce viol, il ne peut que regarder, la scène est dantesques, les queues se succèdent dans les deux femmes, les deux bouches et les deux chattes sont occupées par les garçons et le cinquième filme la scène, les deux femmes sont détachées et ils sont tous sur elles, Sarah est prise en double avec Daniel et Kader et la pauvre Jenny est prise en double par Bounia et Jerim, son copain Brandon vient mettre sa queue dans sa petite chatte et la baise en triple, après plusieurs minutes de supplice infernal, ils les font coucher leur tête l’une à coté de l’autre et viennent se branler pour éjaculer sur leurs visages, elles sont si proche que chaque giclées de spermes atteint les deux femmes, seul Brandon éjacule avec son gland dans la bouche de Sarah, les deux femmes restent anéanties au sol, les hommes se rhabillent en se marrant, ils crachent sur Sarah et Jenny et les insultent, de grosses putes i****tueuses, de sacs à foutres, et les paroles de Brandon claque dans la pièce.«emmenez les, on retourne à la cité»Sarah à compris ce qui allait se passer, les menaces qu’ils avaient fait allaient se réaliser.bientôt….

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

Şu HTML etiketlerini ve özelliklerini kullanabilirsiniz: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

kartal escort istanbul travestileri istanbul travestileri ankara travestileri adapazarı escort adapazarı escort canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis canlı bahis porno bursa escort görükle escort bursa escort burdur escort webmaster forum adapazarı travesti